ESCOUBES-POUTS

 

Jadis deux villages séparés : 

 

ESCOUBES, dénominations historiques :

 

De Scobariis, latin (1342, pouillé de Tarbes); Scobers (1429, Censier de Bigorre); Escobés (1760, Larcher, Pouillé de Tarbes); Escoubés ( 1770-1810 Carte de Cassini).

 

Étymologie : Escoubès est un mot très répandu dans l'onomastique gasconne qui livre les noms suivants; Escoube, Escoubé, Escoubet, Escouboué, Escoubeyron, etc... Tous ces noms dérivent du latin scoparium "balaiOn peut interpréter scoparium non pas comme balai mais comme " genêt à balai " et, avec une valeur collective, "étendue couverte de genêts".

 

POUTS, dénominations historiques :

 

Potz (1429, Censier de Bigorre) ; Potz (1760, Larcher, Pouillé Tarbes) ; Pouts ( 1770-1810) Carte de Cassini

 

Étymologie : Du mot gascon potz (latin puteum) qui désigne un "puits". Or effectivement on trouve des puits sur Pouts bien qu'il soit bâti en hauteur, ce qui renvoie aux caractéristiques géologiques de la ligne collinaire partant de Bourréac jusqu'à Pouts où l'on trouve des puits sur la ligne de crête et des sources en contrebas sur la pente nord

(cf archives départementales)

 

 

Puis le village de POUTS a été réuni avec la commune de ESCOUBES pour ne former qu'un seul village en 1846.

D'où la présence de deux lieux de culte ; l'église d'Escoubès et la chapelle de Pouts

 

 

Le village d'Escoubès-Pouts est situé à quelques kilomètres de Lourdes. Une partie de l'histoire récente de ce village vous est présentée dans la "Monographie de la commune d'Escoubès" faite le 14 avril 1887 par l'instituteur du village Monsieur Vaqué. Cette monographie, propriété des archives départementales, peut être consultée en cliquant

 ici

 

La commune d'Escoubès Pouts, à l'instar des autres communes de Bigorre, a adopté un blason. Celui-ci daterait de 1846 date de la fusion des deux villages. Coïncidence ou volonté de réunir les deux populations sous la même bannière?. Nous ignorons pour l'instant l'origine des loups sur ce blason. Allusion aux seigneurs de Castelloubon ou au dernier seigneur de Couhitte, Jean de Couhitte ? Il avait épousé en 1526, Jeanne de Castelnau-Laloubère ; les loups étant représentés sur le blason de son épouse : les loups de Laloubère (cf patrimoine du Pays des vallées des gaves).

Extrait de la carte de Cassini situant Escoubès à l'est de Lourdes